Le Decameron

le

Dans la cave, odeur humide et sucrée d’insecte, saisi à l’aveugle dans un carton.

J’ouvre page 56:

Huitième journée, septième nouvelle:

L’escolier, joyeux de ce qu’il lui sembloit que son avis serait exécuté, fit faire une ymage avecques ses caractères et escrivit une sienne fable pour oraison. Et quand il luy sembla qu’il estait temps, l’envoya à la dame, et luy fit dire que la nuict ensuyvant, sans plus attendre, elle fist ce qu’il luy avait dit. Et d’après cela, pour achever son entreprinse, s’en alla secrettement avec un sien serviteur à la maison d’un sien amy qui demourait assez voysin de la tourelle. La dame, de l’austre costé, se mit en chemin avecque sa chambriere et s’en alla à sa metairie où, la nuict venuë, faisant semblant de s’en aller au lict, elle envoya coucher sa chambriere ; puis, sur l’heure du premier somme, sortit tout bellement de son logis, et s’en alla au plus près de la tourelle sur la rive d’Arne ; et regardant autour de soy et ne voyant ne sentant personne, se despouilla et cacha ses habillements soubz un buisson, puis se baigna sept fois avec l’ymage, et après, toute nuë, tenant icelle en la main, s’en alla vers la tourelle.

bar-2292

Le Decameron. Jean Boccace. Traduction de Le Maçon. Tome troisième
Librairie des bibliophiles. E. Flammarion, successeur. Nouvelle Bibliothèque classique des éditions Jouaust.
La même édition, en bon état

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s