Silence ombre portée

le

Boîte à poètes, au pied de l’étagère du milieu, bibliothèque.

J’ouvre page 5:

pour diviser
l'espace ajoute quoi
une rigueur de plume
suffit

l'œil fixe
immatérielle pesée
de part
        et d'autre
suture la
lecture

bar-2594

Silence ombre portée, suivi de Petite suite pour une lecture. Jean-Max Tixier.
Revue Encres Vives. Dir. Michel Cosem. N° 132
Dans la Poéthèque du Printemps

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s