Deux ou trois Graces.

Romans après Proust, bibliothèque de droite. Œuvres traduites en français. J’ouvre page 113: C’est ainsi que cela s’était passé avec Rodney. En amour de cette espèce, il était, il faut le reconnaître, un réel virtuose ; c’était charmant. Grace s’imagianit qu’elle le pratiquerait exactement de même avec le successeur de Rodney. Et elle l’aurait pu…