La stratégie du choc

le

Livres politiques, dans la bibliothèque, étagère de droite, rayons supérieurs. Juste 10 ans, publié par Hubert Nyssen…

Voici la page 173:

En Grande-Bretagne, Thatcher utilisa sa double victoire contre l’Argentine et les mineurs pour faire faire un bond en avant considérable à son programme économique radical. Entre 1984 et 1988, le gouvernement privatisa notamment les sociétés British Telecom, British Gas, British Airways, British Airport Authority et British Steel, sans compter la vente de sa participation dans British Petroleum.
Un peu comme les attentats terroristes du 11 septembre 2001 allaient offrir à un président impopulaire la possibilité de lancer une campagne massive de privatisations (celle, dans le cas de Bush, de la sécurité, de la guerre et de la reconstruction), Thatcher profita de sa guerre pour entreprendre la première grande mise aux enchères d’intérêts publics dans une démocratie occidentale. Telle fut la véritable « Opération Corporate » qui, au contraire de l’autre, eut des conséquences historiques.

bar-2835

La stratégie du choc. Naomi Klein. Traduit de l’anglais (Canada) par Lori Saint-Martin et Paul Gagné.
Éditions Leméac/Actes Sud. 2008.
Chez l’éditeur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s