Les chaînes de l’esclavage

le

Textes du dix-huitième siècle – philosophie, littérature et politique mêlées, bibliothèque, juste au centre.

J’ouvre page 41:

Des différens âges des nations.

A la naissance des sociétés civiles, un gros bon sens, des mœurs dures et agrestes, la force, le courage, l’audace, le mépris de la douleur, la fierté, l’amour de l’indépendance, forment le caractère des nations. Tout le tems qu’elles gardent ce caractère, est l’âge de leur enfance.
A ces vertus sauvages succèdent les arts domestiques, les talens militaires et les connaissances politiques nécessaires au maniement des affaires, c’est-à-dire propres à rendre l’état formidable au-dehors, & tranquille au-dedans. Voilà l’époque de la jeunesse des nations.
Enfin, arrivent le commerce, les arts de luxe, les beaux-arts, les lettres, les sciences spéculatives, les raffinements du savoir, de l’urbanité, de la mollesse, fruits de la paix, de l’aisance & du l’oisir; en un mot, toutes les connaissances propres à rendre les nations florissantes. C’est l’âge de leur virilité, passé lequel elles vont en dégénérant, & marchent vers leur chute.
A mesure que les états s’éloignent de leur origine, les peuples perdent insensiblement l’amour de l’indépendance, le courage de repousser les ennemis du déhors, & l’ardeur de défendre leur liberté contre les ennemis du dedans. Alors aussi le goût de la mollesse les éloigne du tumulte des affaires et du bruit des armes; tandis qu’une foule de nouveaux besoins les jette peu à peu dans la dépendance d’un maître.

bar-2872

Les chaînes de l’esclavage. Jean-Paul Marat.
Éditions 10/18. Générale d’édition. 1972.
On le télécharge au Québec

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s