Une douce vengeance

le

Romans policiers, là-haut, sous les toits. Étagère D.

J’ouvre page 168:

— Il y a des années que je ne suis pas allé traîner par là, dit Lynley tandis qu’avec Saint-James ils franchissaient la grille et commençaient à descendre à travers bois. Qui sait dans quel état il se trouve maintenant. Il est peut-être en ruine. Quand on néglige un bâtiment, ça va vite : le toit prend un air penché, les poutres pourrissent, les planchers se détériorent. Je suis étonné qu’il tienne encore debout.
Il faisait la conversation et il en était conscient, espérant tenir en échec les bataillons de souvenirs prêts à l’assaillir, souvenirs liés au moulin et à un an de son existence qu’il s’était juré d’ignorer. Encore maintenant, alors qu’ils arrivaient en vue du moulin dont ils apercevaient le toit de tuile à travers les branches, il sentait un embryon de souvenir remonter à la surface : sa mère avançant à grandes enjambées dans le bois. Mais il savait que ce n’était qu’un fantôme qui essayait de transpercer son armure. Pour le chasser, il fit une pause, prenant tout son temps pour allumer une cigarette.
— On est passés par là hier, dit Saint-James. (Il s’arrêta à son tour en constatant que Lynley était en arrière). La roue est enfouie sous le lierre. Tu étais au courant?
— Ça ne m’étonne pas. Ç’a toujours posé un problème. (Lynley fuma d’un air pensif, appréciant la sensation de la cigarette entre ses doigts. Il savourait le goût âpre du tabac et le fait que fumer l’aidait à se donner une contenance.)

bar-2899

Une douce vengeance. Elizabeth George. Traduit de l’anglais par Dominique Wattwiller.
Éditions Pocket. Presses de la Cité, 1993.
Sur Babelio

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s