MeNOPi

le

Bibliothèque de gauche, rayon du bas – fléchant sous les dictionnaires.

J’ouvre page 511 :

Mou

En France, le roi ne meurt pas, un roi de France qui meurt a immédiatement pour successeur son héritier présomptif. 17° Fig. Cesser, finir peu à peu, en parlant de l’activité, du mouvement de certaines choses. Ce feu mourra si l’on n’y met du bois. Ne laissez pas mourir le feu. Le sabot va mourir, si tu ne lui donnes un coup de fouet. Le boulet de canon vint mourir là. « Approchez-vous de ce banc de terre glaise où le flot va mourir », Bonnet, Contempl. nat. XII, 20. « Les vagues…battaient la grève, venaient mourir à mes pieds », Chateaub. Itin. 1re part. « Vois-tu comme le flot paisible Sur le rivage vient mourir ? » Lamart. Médit. Baïa. ◊ 18° Cesser, s’éteindre, en parlant des choses morales, des passions. « Si l’étrange accident que vous allez entendre N’eût ranimé mon feu qui mourait sous la cendre », Mairet, Sophon. IV, 1. « Ma haine va mourir que j’ai crue immortelle ; Elle est morte, et ce cœur devient sujet fidèle », Corn. Cinna, V, 3.

Article mourir, 3e feuillet.

bar-3561

Dictionnaire de la langue française. Tome V. MeNOPi. Émile Littré.
Éditions Gallimard et Hachette. 1959.
Ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s