Histoire socialiste de la Révolution française

Rez-de-chaussée, petit rayon révolutionnaire, au-dessus de la musique.

J’ouvre page 397 :

La République (1792)

Chapitre VIII : Situation financière et économique.

La Convention rendit immédiatement ce décret :

 » ARTICLE PREMIER. — La Commune de Rouen est autorisée à lever en forme d’emprunt, sur tous les habitants de cette ville dont le prix de la location sera de 500 livres et au-dessus, la somme d’un million pour être employée sous sa responsabilité, à l’achat des grains nécessaires à l’approvisionnement de la ville et à la remise de ceux empruntés des entrepreneurs des subsistances militaires.

« ART. 2. — La répartition de cet emprunt sera faite d’après le mode fixé par le Conseil général de la Commune et adopté par les Conseils généraux de district et de département.

« Art. 3. — Les fonds provenant de la vente des grains acquis au moyen de cet emprunt seront exclusivement appliqués à son remboursement, et la perte sera supportée par tous les citoyens qui y auront contribué au sou la livre de leur cotisation.  »

Ainsi se dénoua la crise de Rouen.

bar-3661

Histoire socialiste de la Révolution française. Jean Jaurès. Tome 3 : la République
Éditions Sociales. 1970.
Une histoire de la réception de « L »histoire… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s