Écrits philosophiques

Littérature classique, bibliothèque du milieu, au milieu du milieu. J’ouvre page 61 : C’était, sans contredit, ce que le ministre pouvait objecter de plus fort à Saunderson. Aussi le bon aveugle convint-il qu’il y aurait de la témérité à nier ce qu’un homme, tel que Newton, n’avait pas dédaigné d’admettre ; il représenta toutefois au…

Georges Seurat – Dessins

Livres d’art, rez-de-chaussées, derrière la vitre. J’ouvre sur la reproduction 22 : Liseur, vers 1881 Un homme est assis. Il porte une casquette, une veste. Entre ses mains, invisibles, un entrelacs de lignes noires sur fond blanc. On le dirait dans un jardin, au crépuscule. On voit son visage, en profil perdu, noir comme toute…

Les chasseurs de la Préhistoire

Préhistoire et histoire ancienne – bibliothèque de gauche, avant-dernier rayon avant le tapis. J’ouvre page 71 : Les techniques primitives Nous sommes au bord d’une rivière. Les crues ont découpé les rives ; dans la tranche du terrain, on aperçoit des galets et des blocs de silex. Prenons en main une grosse pierre assez lourde,…

N° 34

Casier transversal de gauche, au-dessus de la bibliothèque du milieu, revues de poésie petit format. J’ouvre page 21 : AIOU AIOU existe depuis 1985. Dans les 7 premiers numéros, réalisés en photocopie et distribués confidentiellement, il s’agissait d’allier l’écriture à la mise en page en incluant une expérience sur les images, sans forcément passer par…

Enfantés par la tempête

Romans après Proust, traduits en français; bibliothèque de droite, dernier rayon. J’ouvre page 159 : André restait assis trop longtemps ! — Ça suffit, Andriouchka, cours ! Ptakha se retourna lourdement, regarda les pieds de son frère, l’espèce de casquette collée sur sa tête, toute sa silhouette pliée en deux, vêtu d’une vieille veste de…

Œuvres choisies

Petits classiques, bien alignés dans le casier transversal au-dessus de la bibliothèque de gauche. J’ouvre page 65 : Chapitre IV Que les histoires surprenantes qu’on débite sur les oracles doivent être fort suspectes. Il serait difficile de rendre raison des histoires et des oracles que nous avons rapportés, sans avoir recours aux démons; mais tout…

Conquistadors

Lecture en cours – table du salon. J’ouvre page 69 : Pendant ce temps, Pizarre avait attendu. Le climat humide avait rongé en lui encore quelques rêves. Il avait dû supporter pendant des mois une attente inutile, mener une existence molle et dérisoire. Mais Almagro l’avait finalement rejoint. Et Pizarre l’avait convaincu de retourner seul…

Lucy

Bibliothèque de gauche, rayon préhistoires – juste au-dessus des dictionnaires de langue française. J’ouvre page 147 : Je passai l’hiver à poursuivre mes études de troisième cycle et à travailler à ma thèse. Pendant l’été 1971, je retournai à l’Omo. À la fin de cette campagne, j’avais acquis une connaissance approfondie des mammifères du Plio-pléistocène,…

Meurtre en coulisses

Romans policiers – rayon 10/18, étagère F – pour regrouper les Marsh. J’ouvre page 9 : I – Martyn au Vulcain En tournant dans Carpet Street, elle songeait à la situation désastreuse où son entêtement l’avait menée. Mais elle continuait d’avancer, refusant de céder à la fatique, obligeant ses pieds à se lever l’un à…

Lacan, l’écrit, l’image

Psychanalyse, rayon second, bibliothèque de gauche. J’ouvre page 94 : Claudel, l’amour du poète L’aventure amoureuse de Paul Claudel est la patiente et impatiente, fulgurante et lente, terminable et interminable déclinaison des fonctions grammaticales possibles de l’article défini, de l’article indéfini et de l’adjectif démonstratif. Les énoncés qui suivent en font foi : – « Ce…

Madame Chrysanthème

Romans après Proust (par erreur) – bibliothèque de droite, mi hauteur. J’ouvre page 128 : Ce soir, grande pluie ; nuit épaisse et noire. Vers dix heures, revenant d’une de ces maisons de thé à la mode que nous fréquentons beaucoup, nous arrivons, Yves, Chrysanthème et moi, à certain angle familier de la grand’rue, à…

L’instant fatal

Rayon du mur ouest – poètes en stock. J’ouvre page 75 L’explication des métaphores Loin du temps, de l’espace, un homme est égaré Mince comme un cheveu, ample comme l’aurore, Les naseaux écumants, les deux yeux révulsés, Et les mains en avant pour tâter le décor — D’ailleurs inexistant. Mais quelle est, dira-t-on, La signification…

L’hérétique et son commis

Dans les combles, les romans policiers, étagères 10/18 (F) J’ouvre page 247 : Frère Cadfael, qui pourtant ne passait pas pour un homme hésitant, avait consacré toute la matinée plus une heure en début d’après-midi à passer en revue les événements de la veille et à tenter de démêler ce qui, parmi les sensations qui…

Mon potager, mois par mois

Rez-de-chaussée, placard à catalogues. J’ouvre page 83 : Semis Chou, chou-fleur, chou de Bruxelles et broccoli Si vous appréciez les choux de Bruxelles en fin d’année, voici sans doute la dernière occasion d’en semer. Il en va de même pour les choux-fleurs et les autres crucifères (à l’exception des variétés précoces du prochain printemps). Semez-les…

Le détail

Rez-de-chaussée, bouquin d’art. Beau volume dense et très rouge. J’ouvre page 107 : 1. Contradictions Il est évidemment significatif que cet effet soit obtenu par une mise en œuvre et une manipulation de détails dont les effets de réel restent partiels, et dont l’unité ne peut être obtenue que dans l’actualisation qu’en fait son spectateur…

Les forces tumultueuses

Cartons de cave (il doit y avoir un nid de Verhaeren quelque part…) J’ouvre page 53 : Les forces tumultueuses Mais la clarté du ciel sait bien qu’il est allé Souvent, loin des cités, en plein pays de bois, Près d’un marais mortel couleur d’encre et de poix Dont le sol noir de moisissure est…