Pour ce qui est des ténèbres

Vient d’arriver. Panier à lire, en bas, sur le tapis. J’ouvre page 43 : Clotilde dans la bousculade des incompréhensions, enfermée derrière le treillis de fer. Ils ont découpé les cordes de la lyre au sécateur, serait-ce la séquence effacée du film, celle où la poussière retombe sur les charniers ? Toi, mon fantasme protéiforme,…