Coup bas à Hyderâdâd

le

Polars, la-haut sous les combles, étagère B.

J’ouvre page 102 :

« Dodus, mes garçons », se dit Bashir avec satisfaction.
Les empoignant l’un après l’autre avec autorité, Malika essuyait, torchait, mouchait ses petits frères, examinant sans complaisance les yeux barbouillés de khôl et les cheveux emmêlés qu’elle fouillait d’un doigt expert. Elle ne les abandonna un instant que pour rapporter le panier de bouses séchées, destinées à allumer le feu. Dans un grand cliquetis de bracelets, elle se mit à pétrir vivement une pleine cuvette de pâte élastique qu’elle divisait en boules et aplatissait en galettes.
Ne pouvant s’empêcher d’admirer son habileté, Bashir se dit que les chapatis seraient excellents aujourd’hui encore et que lui est ses fils, Dieu les bénisse, pourraient manger à satiété. Ses yeux, se détachant des tâches ménagères, redevinrent pensifs. Hassan, quand il lui avait fait appliquer son pouce au bas du contrat de mariage, lui avait dit que là-bas, en Arabie, Malika porterait un autre nom. On l’appellerait Hind, en souvenir de l’Inde. Il regarda sa fille, sa chevelure excessive, son air indomptable, son nez court qui soulevait  ses lèvres pleines. Ses dents, rendues plus blanches encore par le contraste avec sa peau brune, étaient toujours apparentes. C’est peut-être cela qui lui donnait cet air farouche et insolent. Quel aurait été son sort là-bas? Serait-elle devenue une grande dame, comme on le lui avait fait miroiter ?

bar-3820

Coup bas à Hyderhâdâd. Sarah Dars.
Éditions Picquier Poche. 2000
L’auteur et ses romans, chez l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s