Histoire de France – Tome cinquième

le

Un petit tour à la cave, entre deux cartons, quelques volumes posés à plat.

J’ouvre page 112 :

Il n’était que huit heures ; c’était de bonne heure pour les gens de la cour, mais tard pour ce quartier retiré, en novembre surtout. Il n’avait avec lui que deux écuyers montés sur un même cheval, un page et quelques valets pour éclairer. Il s’en allait, vêtu d’une simple robe de damas noir, par la Vieille-Rue-du-Temple, en arrière de ses gens, chantant à demi-voix et jouant avec son gant, comme un homme qui veut être gai. Nous savons ces détails par deux témoins oculaires : un valet de l’hôtel de Rieux et une pauvre femme qui logeait dans une chambre dépendante du même hôtel. Jacquette, femme de Jacques Griffard, cordonnier, déposa qu’étant à sa fenêtre haute sur la rue pour voir si son mari ne revenait pas, et y prenant un lange qui séchait, elle vit passer un seigneur à cheval, et un moment après, comme elle couchait son enfant, elle entendit crier : « À mort ! À mort ! » Elle courut à la fenêtre, son enfant dans les bras, et elle vit le même seigneur à genoux dans la rue, sans chaperon ; autour de lui, sept ou huit hommes, le visage masqué, qui frappaient dessus de haches et d’épées ; lui, il mettait son bras devant en disant quelques mots, comme :  » Qu’est-ceci ? D’où vient ceci ? ». Il tomba, mais ils ne continuaient pas moins de à frapper d’estoc et de taille. La femme, qui voyait tout, criait au meurtre tant qu’elle pouvait. Un homme qui l’aperçut à la fenêtre, lui dit :  » Taisez-vous, mauvaise femme.  » Alors, à la lueur des torches, elle vit sortir de la maison de l’image de Notre-Dame un grand homme avec un chaperon rouge descendant sur les yeux ; il dit aux autres : « Éteignez tout, allons nous en, il est bien mort. » Quelqu’un lui donna encore un coup de massue, mais il ne remuait plus.

(l’assassinat de Louis d’Orléans. 1407)

Bar-3928

Histoire de France. Tome cinquième. Jules Michelet.
Éditions Boutan-Marguin.
Les 18 volumes, ici.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s