Amour et sparadrap

le

Mansarde et polars. Étagère B.

J’ouvre page 108 :

N’eût été le désordre indescriptible régnant dans la pièce, le corps de Samuel O’Casey qui commençait à remuer et les visages marqués des combattants, personne n’aurait pu supposer que ces gens paisibles, assis ou discutant tranquillement, venaient de se livrer à une bataille sans merci. Malcolm vit dans cette attitude nouvelle une manière de se moquer de son autorité. Perdant tout sang-froid, il interpella avec hargne le premier qu’il rencontra sur son chemin. Le hasard voulut que ce fût Sean.
— Alors, c’est vous qui vous êtes permis de porter les mains sur moi ? Ça va vous coûter cher. Je vous enverrai au bagne, espèce de voyou !
L’Irlandais abaissa sur le policier un regard angélique :
— Moi, sergent ? Comment pouvez-vous croire une chose pareille ? Jamais je ne me serais autorisé…
S’il n’avait pas surpris les sourires ironiques des autres, Malcolm aurait peut-être conservé son empire sur lui-même, mais exaspéré par l’humiliation subie, certain qu’on allait en parler dans tous les postes de police de Liverpool, il leva son bâton et en frappa un bon coup sur la tête de Sean O’Mulloy et ce géant qui pouvait supporter n’importe quel choc s’effondra d’un bloc tandis que Patrick, retirant sa pipe de sa bouche, remarqua :
— Et si vous l’avez tué ?
Pease réalisa qu’il venait de tomber dans le piège de ces canailles d’Irlandais et les figures réprobatrices de Cox et Stockwell lui enseignèrent assez la sottise commise. Il essaya de ranimer Sean, mais l’homme ne réagissait pas plus qu’un cadavre. Sincère, Betty cria :
— Il a tué mon fils !

Bar-3972

Amour et sparadrap. Charles Exbrayat.
Librairie des Champs Elysées. Club des masques n° 21. 1960 (1979)
Notice sur Livre en Poche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s