Les baisers

le

Sur le mur ouest, avec les petits inclassables, entre poètes et anthologies.

J’ouvre page 9 :

Chapitre III : Du baiser

[•••]
Lorsqu’il s’agit d’une jeune fille, trois sortes de baisers sont en usage, savoir :
Le baiser nominal.
Le baiser palpitant.
Le baiser touchant.

  1. Lorsqu’une fille touche seulement la bouche de son amant avec la sienne, mais sans rien faire elle-même, cela s’appelle le baiser nominal.
  2. Lorsqu’une fille, mettant un peu de côté sa pudeur, veut toucher la lèvre qui presse sa bouche et, dans ce but, fait mouvoir sa lèvre inférieure, mais non la supérieure, cela s’appelle le baiser palpitant.
  3. Lorsqu’une fille touche la lèvre de son amant avec sa langue et, fermant les yeux, met ses mains dans celles de son amant, cela s’appelle le baiser touchant.

(Kâma Sûtra. Aphorismes sur le plaisir charnel)

Bar-3978

Les baisers. Anthologie réunie par Éditions Picquier. 2001. Hors commerce.
Ce « hors commerce » est vendu en occasion. Pas cher, mais vendu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s