Persona

Sur la tranche et sur la seconde étagère en partant du bas de la bibliothèque de gauche (divers préhistoire et anthropologie) J’ouvre page 95 : L’univers animé de Gustav Fechner : anges, humains, plantes En 1925, à vingt-quatre ans, le jeune Gustav Theodor Fechner publie – sous le pseudonyme parlant de Dr Mise – l’étrange…

Craquelure invisible

Les poètes sur leur mur, à l’ouest. Grands formats. J’ouvre page 35 : le corps voudrait crier mais le fleuve traverse la courbe se retourne de l’égratignure plusieurs fois heureuse, une larme elle — furieuse, une tempête le faîte de l’arbre s’ouvre en fourche elle pleure, et sa clarté  — elle aime retourne sur ses…

L’ancre de miséricorde

Romans après Proust, bibliothèque de droite, planches du haut. J’ouvre page 89 : Pour dire vrai, nous avions un peu l’habitude de ces désordres et nous n’en aimions pas moins ces matelots plus braillards que méchants. La rude discipline du bord se relâchait à terre. Et leurs officiers eux-mêmes se montraient toujours prêts à la…

La poésie n’est pas seule

Mur à poètes, pensifs. Étagère près du sol. J’ouvre page 53 : Nous disons « c’est beau ! » d’une demeure où le désir d’habiter se lève. Le beau suscite désir de demeurer ; « fascine », comme on dit, i.e. augmente en se soustrayant, se soustrait en croissant ; est là et n’est pas là ; semble. La…

Histoire de France – Tome cinquième

Un petit tour à la cave, entre deux cartons, quelques volumes posés à plat. J’ouvre page 112 : Il n’était que huit heures ; c’était de bonne heure pour les gens de la cour, mais tard pour ce quartier retiré, en novembre surtout. Il n’avait avec lui que deux écuyers montés sur un même cheval,…

Œuvres complètes de Platon – *

Dans la vitrine, au rez-de -chaussée, le second sur la première étagère. Vert bibliothèque. J’ouvre page 327 : Lysis (e) — Comment en effet ne le souhaiteraient-ils pas ? — Mais est-ce ton avis qu’un homme puisse être heureux quand il est en esclavage, quand il ne lui est permis de rien faire de ce…

Œuvres de Colette – 3

Près des poètes, sur le mur ouest. Et justement, on parle des points cardinaux… J’ouvre page 267 : SIDO — Dieu que tu as l’air bête en ce moment, ma fille… Tu m’écoutes ? — Oui, maman… — Donc nous avions fait un grand tour, par une de ces chaleurs ! J’étais énorme, et je…

J’accuse ou la vérité en marche

Littérature classique, XIXe siècle. Bibliothèque centrale. J’ouvre page 117 : Je l’ai démontré d’autre part : l’affaire Dreyfus était l’affaire des bureaux de la guerre, un officier de l’état-major, dénoncé par ses camarades de l’état-major, condamné sous la pression des chefs de l’état-major. Encore une fois, il ne peut revenir innocent sans que tout l’état-major…

L’ardent silence

Poésie, grand format, mur ouest. Un livre lu le couteau à la main. J’ouvre page 41 : La tête face à l’injure, le crachat au visage j’abrite la trace des jours, sanie du ciel et brutalité de la gifle. Les mots que nous avançons forment cette vigilance enclavée qui guette l’indifférence, cet œil imprononçable du…

La fortune vient à quatre heures

Polars (anciens), étagère C, sous les combles. J’ouvre page 59 : — Alors, vous n’y avez pas du tout mis les pieds, c’est bien ça ? demanda Johnny. — Non, j’ai tout simplement attendu que vous me tombiez dans les bras ! répliqua ironiquement Partridge. — Comment pouviez-vous savoir que nous viendrions ici ? —…

Mère Courage

Petits théâtres – casier transversal au-dessus de la bibliothèque de gauche, à droite des petits classiques. J’ouvre page 40 : QUATRIÈME TABLEAU La mère Courage chante le chant de la grande Capitulation. Devant une tente d’officier, la mère Courage attend. Un secrétaire se tient à l’entrée de la tente. LE SECRÉTAIRE. —Je vous connais. C’est…

Larousse de la cuisine saine et gourmande

Rez-de-chaussée, rayon cuisine (seconde planche, les plus hauts) J’ouvre page 113 : Ragoût de haricots blancs au safran la veille, mettez les haricots à tremper dans un récipient d’eau froide. Le jour même, pelez et émincez finement l’oignon. Faire cuire le demi-poivron 10 minutes à la vapeur puis pelez-le, coupez le en deux, retirez le…

Un endroit discret

Romans traduits en français. Bibliothèque de droite, rayon au ras du sol. J’ouvre page 112 : 11 « À ce moment là, c’était donc Kônosuke Kubo qui me regardait ? » Depuis qu’il avait entrevu le visage du secrétaire général de l’entreprise de textile R, cette réflexion ne le quittait plus. … C’était par un après-midi lumineux…

Naissance et renaissance de l’écriture

Bibliothèque de gauche, autour de la psychanalyse. Seconde planche en partant du haut. J’ouvre page 126 : Contagion de l’interdit d’écriture porté sur la voyelle Dans le cadre monothéiste où il fut inventé, l’alphabet autorisait seulement l’écriture consonantique, et l’interdit porté sur l’inscription de la voyelle, inexplicable rationnellement, a diffusé par le biais des écritures…

La volonté de punir

Bibliothèque de gauche, rayon supérieur – sociologie. J’ouvre page 107 Le cycle répressif aux États-Unis et en Europe. Mais peu à peu les « rehabilitationistes » vont observer une « trève silencieuse ». Cet idéal moral, comme celui de la Défense sociale nouvelle en Europe, va connaître sa plus grande crise dans la deuxième moitié du XXe siècle. Sa…