La vie quotidienne à Rome

le

Rayons histoire – plutôt vers le bas de la bibliothèque de gauche, deux rangs au-dessus des dictionnaires.

J’ouvre page 159 :

Malgré quelques réserves discrètes et certaines ironies fugitives, Tacite s’abstient de nier formellement la vérité des « prodiges » qu’il mentionne aussi scrupuleusement que ses devanciers, et il confesse n’oser point omettre et traiter de fable des faits « établis par la tradition ». Autour de lui, la plupart de ses pareils sont harcelés par les mêmes préoccupations. Suétone, à cause d’un songe, est bouleversé et se voit déjà en train de perdre le procès où il est engagé. Régulus, l’odieux adversaire de Pline le Jeune au barreau, utilise les horoscopes et l’haruspicine pour confirmer sa renommée et capter des testaments. Quant à Pline le Jeune, il incline à rejeter les puérilités de l’oniromancie, et formule l’avis, en citant Homère, qu’en tout état de cause et quels que soient les rêves qui hantent son sommeil, il tient pour le meilleur des présages celui qui consiste à défendre la patrie. » Mais en même temps, il s’en va déranger le vice-empereur, le consulaire Licinius Sura, qui joignait à ses talents d’homme de guerre la réputation d’un puits de science, et il lui demande par écrit ce qu’il convient de penser des revenants et des fantômes à la réalité desquels une série d’expériences, qu’il narre par le menu, l’a contraint jusqu’ici de prêter créance.

bar-4002

La vie quotidienne à Rome à l’apogée de l’empire. Jérôme Carcopino.
Éditions Hachette. 1939.
Ça ne manque pas…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s