La Bibliothèque de Poésie. Tome 1

À l’ouest, à la droite des poètes, leurs anthologies. J’ouvre ce volume page 353 : 133 Le vêpre obscur à tout le jour clouit Pour ouvrir l’aube aux limbes de ma flamme, Car mon désir par ta parole ouït Qu’en te donnant à moi, tu m’étais dame. Lors je sentis distiller en mon âme Le…