Le grec ancien

le

Langues de tous les temps, bibliothèque de droite, étagère supérieure; manuels.

J’ouvre page 367 (et ça m’épargne du travail…):

L’Etymologie sans peine : le succès des médecines « douces »  nous a rendu presque familier le nom de phytothérapie (traitement par les plantes). Le mot φυτóν plante, pris dans un sens figuré, se retrouve aussi dans néophyte : ce nom qui désignait à l’origine un nouveau converti au christianisme s’applique aujourd’hui à tout adepte récent d’un mouvement, d’une doctrine, etc. Le nouveau venu est semblable à un jeune plant qui ne demande qu’à grandir et à se fortifier. Le verbe φυτευω je plante et le nom φυτóν la plante, présents dans notre texte, dérivent du verbe φυω je fais naître, je fais pousser. À la forme moyenne, φúομαι je pousse, je nais signifie aussi je suis par nature, c’est à dire, dans la conception grecque, la puissance qui produit les êtres. Le verbe φυω est apparenté au verbe « être » latin sous sa forme « fui » (j’ai été, je fus) que l’on retrouve intact en espagnol.

bar-4048

Le grec ancien. Jean-Pierre Guglielmi.
Méthode ASSIMIL. 2003.
La version actuelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s