Phréatique – langage et création

le

Sous les poètes, avec les pensées des poètes. Mur ouest.

J’ouvre page 96 :

L’APPEL DES SAISONS

Le grand vieillard d'Irlande
quatre fois dans l'année
monte sur une tour
au milieu de la lande
et par son chant appelle
la nouvelle saison
qui attendait son tour
derrière l'horizon.

*

L’AMOUR DANS LA FORÊT

Tout dort sauf nous ma belle
entre feuillage et mousse

Âme goulûment bue
d'une fille écarlate

Langue au goût de framboise
et cheveux de cuir frais

Ton rire sonne loin
en cette vaste cave

Pierre Midoux

bar-4060

Phréatique N° 58/59. Langage et création. Automne hiver 1991.
Revue bimestrielle du groupe de recherches polypoétiques.
Toute l’histoire de la revue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s