Le cri

Cave (bienvenu par ce temps de canicule); un demi-carton. J’ouvre page 67 : Le « bruit » a commencé peu de temps après le vol du Cri d’Edward Munch au Musée d’Oslo, pour être exact, sept jours après. Un journaliste norvégien avait rapproché les deux événements, lançant l’hypothèse d’une mystérieuse corrélation. Dans les semaines qui ont suivi,…

Entr’acte – À nous la liberté

Tout petit rayon cinéma, à gauche de la critique littéraire, en haut de la bibliothèque du milieu, J’ouvre page 41 : Hôtel particulier de Louis – bureau Plan rapproché d’un portrait de Louis, tableau grandeur nature du personnage en P.D.G., soit en jaquette et imposant. Cette « œuvre » est fixée au mur, au-dessus d’une imposante cheminée….

Histoire universelle des chiffres. Tome 2

Contre l’escalier, livres des parents. Deux pavés sur papier bible, en corps 9… J’ouvre page 299 : Le calcul sur la planchette à poussière Parlons maintenant du calcul d’origine indienne, dont les modalités matérielles ont non seulement joué un rôle important dans la diffusion des chiffres indiens à travers les pays de l’Islam, mais aussi…

Le complot contre l’Amérique

Romans, traduits en français. Bibliothèque de droite, rayon au ras du sol. J’ouvre page 148 : Juin-décembre 1941 Il y avait deux longues portions de rues à parcourir, toutes deux bordées de majestueuses demeures de brique, illuminées de guirlandes de Noël, qu’Earl me définit tout bas comme des « maisons de millionnaires ». Ensuite, deux autres pâtés…

Histoire de la Révolution Française. T. 6

Rez-de-chaussée, rayon révolution (sous les sciences naturelles, au-dessus de la musique. Bien placé.) J’ouvre page 259 : Chapitre III : Mouvement populaire et dictature de salut public. Dolivier « Dans mon système nul ne peut être lésé, car nul, en venant au monde, n’a plus de droit qu’un autre, nul, par conséquent, n’a celui de se…

Les Tziganes

Anthropologie, bibliothèque de gauche, au-dessus des dictionnaires, à plat sur ses colocataires. J’ouvre page 124 : En 1825, il quitte Londres pour un voyage à pieds à travers l’Angleterre. Il achète une carriole et un âne, se fait étameur ambulant, mais a d’abord quelques différends avec les Tziganes jaloux de cette concurrence inattendue. Il tombe…

Rivaginaires n°13

Revues de poésie (les grands formats) dans les boites en bois sous la planche la plus basse du mur aux poètes, mur ouest. J’ouvre là : Tes nuits sont de la terre et tes jours sont tes mains oasis au goût de mots jambes aussi glaïeuls lointains la serpe à rêve de tes lèvres Ce…

Miss Seaton joue et gagne

Polars. 3e étage, étagère 3. J’ouvre 77 : — Après tout, fit Miss Seaton, les jeunes gens… — Allons bon, ne vous y mettez pas, vous aussi ! s’exclama Deirdre en riant. Maman a essayé de le défendre en disant qu’un jeune homme doit jeter sa gourme, c’est normal, à quoi Père a répliqué que…

Manon Lescaut

Bibliothèque du milieu, littérature classique – rayon du milieu, XVIIIe siècle. J’ouvre page 40 : Je ne m’arrêtai point là, continua-t-il. J’y retournai le lendemain, pour apprendre d’elle-même ce que vous étiez devenu; elle me quitta brusquement, lorsqu’elle m’entendit parler de vous, et je fus obligé de revenir en province sans aucun autre éclaircissement. J’y…

François Rabelais

Petit rayon critique littéraire  classique, bibliothèque du milieu, tout en haut. Un beau vieux numéro de revue. J’ouvre page 104 : RABELAIS ET LA JUSTICE … Cependant la réforme, la simplification de la procédure ne va pas sans soulever des difficultés à la bourgeoisie. Logiquement, Rabelais doit aboutir à la nécessité de la réduction de…

Ici-bas

Poètes grand format, mur ouest, on le sait. J’ouvre page 52 : Une époque achevée avec ses longs couloirs à demi effacés le même chat dans la pénombre mais ce n’est qu’un sac de plastique ou qui se terminaient en plein milieu comme ce hangar sur les pistes et d’énormes gaillards aussi comme dans les…

On est tous dans le brouillard

Bibliothèque de droite, rayon du haut (sociologie, politiques urbaines). J’ouvre page 147 : L’individu qui exprime son désir d’habiter désormais conformément aux normes n’est cru que dans la mesure où ce qu’il dit coïncide avec la certitude de l’enquêteur. Ainsi, l’exiguïté n’est plus tolérable à notre époque. C’est un critère positif. Une famille qui n’occupe…

L’égal des dieux

Le Rayon poésie, grands formats. Mur ouest. Sous la tapisserie. Ouvert page 29 : CHANSON Je suis un Demidieu quand assis vis-à-vis De toy, mon cher soucy, j’escoute les devis, Devis interrompus d’un gracieux soubrire, Soubris qui me détient le cœur emprisonné ; Car en voyant tes yeux je me pasme estonné, Et de mes…

Musique et littérature

Linguistique et critique littéraire, bibliothèque de gauche, milieu. J’ouvre page 121 : L’AÈDE ET LE ROI Personne ne prétend que le roi David n’a jamais existé. Pour Homère, la situation est moins nette : il est hautement vraisemblable que l’Iliade et l’Odyssée telles que nous les lisons ne sont pas à la lettre près identiques…

L’apprenti du diable

  Quoi? Encore un roman policier ? Étagère E, cette fois. J’ouvre page 117: — Vous resterez avec nous ce matin, annonça Radulphe, et vous prendrez votre repas de midi au réfectoire, parmi vos frères. Cet après-midi, Frère Cadfael vous emmènera à l’hospice de Saint Gilles, puisque lui-même doit ravitailler l’apothicaire. Cela Cadfael l’ignorait encore,…

La Diane Française

Bibliothèque de droite, étagère supérieure, rayon Aragon. Papier d’après-guerre, beaucoup feuilleté, beaucoup lu. J’ouvre page 35. Lisez ou chantez. IL N’Y A PAS D’AMOUR HEUREUX Rien n’est jamais acquis à l’homme Ni sa force Ni sa faiblesse ni son cœur Et quand il croit Ouvrir ses bras son ombre est celle d’un croix Et quand…