Psychopathologie de la vie quotidienne

le

Bibliothèque de gauche, second rayon en partant du haut, psychanalyse.

J’ouvre page 95 :

Pour ses motifs personnels, je suis obligé de n’être pas trop affirmatif quant à l’interprétation du cas suivant. Au cours du Congrès International tenu à Amsterdam en 1907, la conception de l’hystérie formulée par moi fut l’objet de très vives discussions. Un de mes adversaires les plus acharnés s’était laissé gagner tellement par la chaleur de ses attaques que, se substituant à moi, il avait à plusieurs reprises parlé en mon nom. Il disait par exemple : « On sait que Breuer et moi avons montré… », alors qu’il voulait dire « Breuer et Freud… » Il n’y a aucune ressemblance entre le nom de mon adversaire et le mien. Cet exemple, parmi beaucoup d’autres du même genre, de lapsus par substitution de nom n’a nullement besoin de la facilité que lui offre la ressemblance tonale et qu’il peut se produire à la faveur de rapports cachés, de nature purement psychique.
Dans d’autres cas, beaucoup plus significatifs, c’est la critique dirigée contre soi-même, c’est une opposition intime contre ce qu’on se propose de dire, qui déterminent le remplacement de l’énoncé voulu par son contraire. On constate alors avec étonnement que l’énoncé d’une affirmation, d’une assurance, d’une protestation, est en contradiction avec l’intention véritable et que le lapsus met à nu une absence de sincérité profonde.

bar-4234

Psychopathologie de la vie quotidienne. Sigmund Freud. Traduit de l’allemand par le Dr S. Jankélévitch.
Éditions Payot. Petite Bibliothèque Payot. Pas d’indication de date sur cet exemplaire.
Ici (daté de 1967)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s