La société française sous Napoléon III

Bibliothèque de droite, rayons histoire ( et bruits de couloir…) J’ouvre page 155 : Le clergé et le gouvernement En face de Mgr Pie, l’archevêque de Paris, Mgr Darboy, est en lutte contre Pie IX, comme Mgr Pie l’était contre l’Empereur. Les vicaires capitulaires avaient exclu du diocèse de Paris un prêtre ultramontain, qui avait…

L’assommoir

Le XIXe siècle en romans. Bibliothèque du milieu, rayons bas. J’ouvre page 265 : Le père Bru hochait la tête. « On ne veut plus de moi nulle part pour travailler, murmura-t-il. Je suis trop vieux. Quand j’entre dans un atelier, les jeunes rigolent et me demandent si c’est moi qui ai verni les bottes d’Henri…

Dames et bourgeoises amoureuses ou galantes du XVIe siècle

Bibliothèque de gauche, deux rayons au-dessus des dictionnaires – histoire moderne. J’ouvre page 121 : L’ « Astrée » de Ronsard La marquise d’Estrée approchait maintenant de la cinquantaine. Grasse, mais toujours fraîche, avec un ample front, des yeux admirables, le nez fort et les lèvres trop minces — telle qu’un crayon du temps nous la montre…

La nouvelle poésie française

Rayons du mur ouest, avec les autres anthologies poétiques. J’ouvre page 201 : 3 Comment croire à une histoire ayant commencement et fin Derrière et devant la maison où rien n’est semblable Dehors et dedans ne sont pas accordés. 4 Faut-ils qu’ils nous sachent derrière la façade étonnés de leur silence lorsque le vin et…

L’empreinte à Crusoe

Romans après Proust, bibliothèque de droite. Celui-ci vient de faire un petit voyage vers le sud. J’ouvre page 189 : il y eut plusieurs jours de ce silence et de ce calme étranges ; les bestioles les plus courantes avaient disparu ; en revanche, je voyais débouler de petites existences tortillantes, à mille pattes, qui…

La clinique du crime

Étagère F – sous les combles, 10/18 (mais pas celui-ci) J’ouvre page 100 : […] l’hôpital n’est pas un bon terrain de chasse pour moi. Ne vous tracassez donc pas pour cela. Ce sera peut-être tout à fait hors sujet. En tout cas, il aurait été criminel  de se taire. La conscience du devoir accompli…

Paul Klee

Rez-de-chaussée. Les artistes, en vitrine, rayons du bas. J’ouvre sur : Ab ovo. 1917. Aquarelle sur gaze et papier 14,9×26,6cm Au cours de cette exposition à la galerie Sturm, Walden avait, dans son éloge à Franz Marc, brossé un portrait de l’artiste qui convenant plutôt à Klee. Klee éprouvait maintenant, dans le domaine de l’art…

La botanique redécouverte

Petit rayon naturaliste du rez-de-chaussée, en haut à gauche, sur Jaurès et les affiches d’Octobre. J’ouvre page 106 : La Terre en perpétuel remaniement Au cours des presque cinq milliard d’années qu’on lui attribue, la Terre n’a pas cessé de se remodeler ; des changements graduels sont intervenus sur des durées immenses, et des transformations…

Adieu à la lune

Un travail de poète, retrouvé à la cave, où il n’a rien à faire. Je l’ai ouvert page 68 : Bonjour, monsieur le Soleil Que faites-vous donc là ? J’fais mûrir des groseilles Pour tous ces enfants-là. Comptine. Et peut-être, royale, la Lune trône-t-elle déjà Parmi l’essaim de toutes ses fées, les étoiles. John Keats…

Maigret et la Grande Perche

Polars, mais à la cave. Carton Simenon. J’ouvre page 85 : — Toujours à la même personne, une amie de pension qui habite Amserdam et dont j’ai le nom. Cette amie est venue la voir , une fois. Elles ont partagé la même chambre pendant trois semaines. Je suppose qu’une fois mariée Maria Serre a…

Le monde au Moyen Âge

Rez-de-chaussée, à côté des Jaurès. Je n’ai aucune justification à fournir… J’ouvre page 106 : Une carte de l’Eurasie médiévale, et en dessous: Le 29 mai 1453, la prise de Constantinople par les Turcs ottomans marque la fin de l’Empire  romain qui s’est maintenu durant onze siècles en Orient. Cet empire byzantin, chrétien et de…

La Cité et les Astres

Casier transversal supérieur; au-dessus de la bibliothèque de gauche (formats poche, sauf exceptions) J’ouvre page 95 : DIASPAR, 35 minutes. Comme il se mettait à chercher son chemin pour sortir du hall, Alvin se heurta à ce qui était peut-être le premier indice d’une civilisation différente de la sienne. Le chemin vers la surface passait…

Thérèse et Isabelle

Romans après Proust, bibliothèque de droite, étagère du bas, rayon médian. J’ouvre page 56 : Je persévérai. — C’est commencé. Cela commence. Cela monte. Dans les jambes, dans les jambes… Oui, mon amour, oui. Toujours… Continue… Dans les genoux, dans les genoux… Elle regardait la sensation, elle appelait à l’aide. — Cela monte, cela monte…

Le psychiatre, son « fou » et la psychanalyse

Psychologies et psychanalyse, bibliothèque de gauche, seconde étagère en partant du haut, à droite. J’ouvre page 90 : Institution psychiatrique et psychanalyse « L’institution est un système de défense, dont la caractéristique est une tentative sadique d’appréhension des autres. Ces échanges essentiellement métonymiques obéissent à un règlement, mais sont recoupés selon la dimension métaphorique du contrat….

Elles sont folles

Polars de mansarde, collection de vieux. J’ouvre page 144 : — Je voudrais souligner tout ce dont nous sommes sûrs, monsieur, dit Kempson. Miss Anne Wordhead a fait un séjour d’une semaine à Lugano avec une amie, au début de juin. C’était arrangé depuis longtemps, mais elle s’est décidée à passer seule une soirée à…

Grammaire Larousse du XXe siècle

Étagère grammaires, petits dictionnaires et autres polices/délices des mots, bibliothèque centrale, tout au-dessus. J’ouvre page 167 : LE NOM Les principaux rapports de circonstance exprimés par le nom sont : le temps : Il avait tout le jour travaillé sur son aire (V. Hugo) le lieu : Donc Booz, dans la nuit, dormait parmi les…