L’entretien psychologique

le

En cave. Carton « à débarrasser » (depuis le déménagement de 1996)

J’ouvre page 54 :

Le lecteur a pu remarquer, que dans le domaine de l’enquête ou de la recherche, nous avons noté au chapitre précédent, une certaine évolution allant d’une standardisation assez stricte vers des méthodes aménageant une plus grande liberté d’expression des sujets. On comprend tout de suite que dans la situation que nous envisageons maintenant cette évolution devra être plus marquée encore. La nature exacte du problème à traiter sera d’autant mieux définie que les facteurs qui commandent le comportement du sujet seront plus complètement mis à jour. Dire qu’au fond, il s’agit toujours de résoudre le problème de l’adaptation au milieu et préparer un plan strict d’examen ou d’entretien qui impliquerait un certain nombre de questions standard à poser, c’est concevoir un processus très abstrait. En fait, la nécessité pratique où l’on se trouve de définir le plus exactement possible la nature des obstacles à l’adaptation du sujet que l’on a en entretien, oblige à une plus grande souplesse.

bar-4563

L’entretien psychologique. Charles Nahoum.
Presses Universitaires de France. Sup. 1967.
À retirer chez le libraire, à Albi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s