La nouvelle poésie française

Rayons du mur ouest, avec les autres anthologies poétiques.

J’ouvre page 201 :

3

Comment croire à une histoire ayant commencement et fin
Derrière et devant la maison où rien n’est semblable
Dehors et dedans ne sont pas accordés.

4

Faut-ils qu’ils nous sachent derrière la façade
étonnés de leur silence lorsque le vin et le
tabac les ramènent à l’ombre où ils peuvent enfin s’observer.

(Georges Drano)

-IMG_4925prise de vue sans titre

La nouvelle poésie française. Anthologie A à K. Bernard Delvaille.
Éditions Seghers, 1974.
Delvaille sur Wikipedia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s