L’assommoir

Le XIXe siècle en romans. Bibliothèque du milieu, rayons bas. J’ouvre page 265 : Le père Bru hochait la tête. « On ne veut plus de moi nulle part pour travailler, murmura-t-il. Je suis trop vieux. Quand j’entre dans un atelier, les jeunes rigolent et me demandent si c’est moi qui ai verni les bottes d’Henri…