L’amour dure trois ans

Dans la cave, avec les livres dont j’ignore la provenance. J’ouvre page 95 : Croyez-moi : j’ai tout essayé pour ne pas tomber amoureux. Mettez-vous à ma place : chat échaudé craint d’être ébouillanté. Mais je ne pouvais cesser de penser à Alice. Par moment, je la haïssais, je la détestais vraiment, je la trouvais…