Le maître ignorant

le

Philosophes, rayon deuxième en partant du haut dans la bibliothèque de gauche. En pleine actualité.

J’ouvre page 83 :

Ils sentent bien pourtant que le bât blesse et ils savent aussi qu’il faut concéder quelque chose aux inférieurs, ne serait-ce que par provision. Voici donc comment ils arrangent les choses : il y a en tout homme disent-ils, une âme immatérielle. Celle-ci permet au plus humble de connaître les grandes vérités du bien et du mal, de la conscience et du devoir, de Dieu et du jugement. Là-dessus, nous sommes tous égaux et même nous concédons que les humbles souvent nous en remontreraient. Qu’ils s’en satisfassent donc et ne prétendent point à des capacités intellectuelles qui sont le privilège – lourdement payé souvent – de ceux qui ont à tâche de veiller aux intérêts généraux de la société. Et ne venez pas nous dire que ces différences sont purement sociales. Voyez plutôt ces deux enfants, issus du même milieu, formés par les même maîtres. L’un réussit, l’autre ne réussit pas. Donc…
Soit. Voyons donc vos enfants et vos donc.

bar--31

Le maître ignorant. Jacques Rancière.
Librairie Arthème Fayard. 1987
Chez l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s