Les mots et la chose

le

Dans la cave, une poussière d’enfer !

J’ouvre page 48 :

Un autre mot ancien, qui me revient souvent, c’est le cas. Il fut très usité jusqu’au dix-septième siècle, pour les hommes aussi, quelquefois. J’y ajouterai la fourche (décidément très paysan, ainsi que la feuille de sauge, le rosé des prés) et enfin le conduit, la corbeille, le soupirail, le terrier rose et le buisson pointu, qui est assez bien observé.

J’y joins le thermomètre, qui mesure notre passion, et le cloître, qui ne l’apaise guère. Je vous glisse pour la sieste le petit creux à se faire du bien, cadeau de Béroalde de Verville.

bar--35

Les mots et la chose. Le grand livre des petits mots inconvenants. Jean-Claude Carrière.
Éditions Plon. 2002.
On le trouve à la médiathèque du Tampon (La Réunion)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s