Les champs magnétiques

le

Je pioche encore parmi les poètes, ceux du rayon des petits formats, sous la tapisserie du mur ouest. Un recueil-racine.

J’ouvre page 76 :

Hôtels

À minuit, vous verrez encore les fenêtres ouvertes et les portes fermées. La musique sort de tous les trous où l’on peut voir mourir les microbes et les vers majuscules. Mais plus loin, toujours plus loin, il y a encore des cris si bleus que l’on meurt d’émoi. Tout est bleu ici. Les avenues et les grands boulevards sont déserts. La nuit est surpeuplée d’étoiles et le chant de ces gens monte vers le ciel comme la mer s’en va à la recherche de la lune, bonheur si lourd et si peu décevant pour les âmes délicates des vagues. Les plages sont pleines de ces yeux sans corps que l’on rencontre près des dunes et des prairies lointaines et rouges du sang des troupeaux fleuris. Cadavres des jours adorés, cirque des émotions  et des ivresses rouges, rouges, mais où le cœur bat comme une cloche fine et pâlie par les soleils extérieurs. La porte majeure laisse écouler des fumées oranges comme les champignons que nous aimions, le bois est tout près et les femmes rondes courent de-ci de-là en ramassant les feuilles ressuscitées et passagères ; ce sont des oiseaux de toutes les couleurs et qui chantent mieux que le vent. Quadrilatère où l’on étouffe pour jamais, mais à la sortie on sait que le chasseur est là, avec tous ces chiens, tous ces yeux, et personne n’oublie la montre putain d’église qui vous frappe à la tête comme une roche qui se désagrège sans un cri.

bar--58

Les champs magnétiques. André Breton, Philippe Soupault.
Éditions Gallimard. Poésie Gallimard. 1968.
Toute la collection, chez l’éditeur

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s