Problèmes de linguistique générale, 1

le

Linguistique et autres essais sur le langage. Bibliothèque de gauche. Milieu, à peu près.

J’ouvre page 45 :

Trois ans après la mort de Saussure paraissait le Cours de linguistique générale, rédigé par Bally et Séchehaye d’après des notes d’étudiants. En 1916, parmi le fracas des armes, qui pouvait se soucier d’un ouvrage de linguistique ? Jamais n’a été plus vraie la parole de Nietzsche que les grands événements arrivent sur des pattes de colombes.
Aujourd’hui, cinquante ans ont passé depuis la mort de Saussure, deux générations nous séparent de lui, et que voyons nous ? La linguistique est devenue une science majeure entre celles qui s’occupent de l’homme et de la société, une des plus actives dans la recherche théorique comme dans ses développements techniques. Or cette linguistique renouvelée, c’est chez Saussure qu’elle prend son origine, c’est en Saussure qu’elle se reconnaît et se rassemble. Dans tous les courants qui la traversent, dans toutes les écoles où elle se partage, le rôle de Saussure est proclamé. Cette semence de clarté, recueillie par quelques disciples, est devenue une grande lumière, qui dessine un paysage rempli de sa présence.
Nous disons ici que Saussure appartient désormais à l’histoire de la pensée européenne.

bar--96

Problèmes de linguistique générale. 1. Émile Benveniste
Éditions Gallimard. Tel. 1966
Chez l’éditeur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s