Une rose pour loyer

Un polar qui a descendu l’escalier, récemment. Je le pioche au passage. Je l’ouvre page 197 : Dans la chapelle funéraire on avait déposé le corps nu de Bertred sur une dalle en pierre et on l’avait couvert d’un drap. Ses vêtements trempés avaient été soigneusement pliés et mis à l’écart avec les bottes qu’on…