Expérience réalisée…

Petits livres étranges, sur le mur ouest tout contre les poètes. J’ouvre vers le milieu (non paginé) : (n.b.: la double page présente à gauche la reproduction une image réalisée en papier couleur découpé, qui fait face à de petites fenêtres permettant de lire des fragments du texte de la page suivante) Texte entendu par…

Crimes dans la soie

On Vieux polars du grenier – étagère C. J’ouvre page 180 : CHAPITRE XIX Je connais un bon tour que j’aimerais voir faire , dit Malone, agressif. Il consisterait à faire disparaître toute votre sacrée clique de façon que je puisse rentrer chez moi et dormir un peu. Il alluma un nouveau cigare et jeta…

Robert méthodique

Rayon des dictionnaires, bibliothèque de gauche, au ras du tapis. J’ouvre page 451 : (colonne de droite) ÉDUCATEUR ÉDITER [edite] v. tr. (1) ●1º Publier et mettre en vente (un livre). Éditer un roman, un dictionnaire. – Éditer un auteur, éditer ses ouvrages. Ce romancier a du mal à se faire éditer. ●2º Littér. Faire…

Sur la route

Romans traduits en français, bibliothèque de droite, vers le bas de l’étagère inférieure. J’ouvre page 233 : Fallait que je parte. À l’aube, j’ai trouvé Allen. J’ai lu une partie de son énorme journal, j’ai dormi chez lui, et le lendemain matin, bruine et grisaille, Al Hinkle — un grand d’un mètre quatre-vingt-dix — est…

Le rouvre et l’opéra

Boîtes d’archives en bois, au pied du mur ouest – sous les anthologies. Grandes revues. J’ouvre page 5 : HALLE Le rideau se lève sur les arbres et le ciel La grande halle va réfléchir les interrogations et les béatitudes   À chaque pulsation nouvelle tu t’accordes au liège et au lin aux heures lisses à…

Shakespeare

Petit rayon de critique littéraire, au-dessus de la bibliothèque du milieu. J’ouvre page 95 : La clarté de la lune, c’est un fait, règne sur mainte comédie de Shakespeare. Telle est même l’emprise exercée sur l’imagination par un nocturne comme celui du Marchand de Venise que l’on a du mal à admettre que les représentations…

La combe du nocher

Un « Grands détectives », sous les combles (étagère E) J’ouvre page 137 : — Tu ne peux pas rompre ton contrat d’apprentissage ! s’exclama dame Joan, sortant enfin de l’apathie qui s’était abattue sur elle ces dernières heures. — Notre contrat est passé avec maître Peter, et il n’est pas là, fit valoir Rob, triomphant —…

Voici le temps du monde fini

Petit rayon scientifique, étagère supérieure de la bibliothèque de droite. J’ouvre page 73 : Un regard nouveau Le « jeu » consiste à écrire la phrase suivante : « Pour composer cette phrase, il faut cent caractères ». Un coup d’œil suffit pour le constater, l’affirmation est erronée. Par quel nombre remplacer cent pour qu’elle devienne juste ? Une…

Le Légataire universel

Petits classiques plus ou moins vieux, au-dessus de la bibliothèque de gauche, dans le casier transversal. J’ouvre page 47 : ACTE II. Scène VIII Lisette                                  L’un est un bas-Normand Gentilhomme, natif d’entre Falaise et Caen ; L’autre est une baronne et veuve et sans douaire, Qui dans le Maine fait sa demeure ordinaire, Plaideuse…

Sotos

Romans après Proust, bibliothèque de droite, étagère inférieure. J’ouvre page 193 : Puis la température se refroidit tout d’un coup et il neigea le lendemain du jour de l’an. Ed Carrington, un ancien marine reconverti dans la gymnastique, les débarqua du bus au petit matin dans la campagne brumeuse et glacée, au milieu des dunes…

Le turbot

Romans traduits en français, bibliothèque de droite. Un roman pour de vrai, cette fois. J’ouvre page 177 : AU TROISIÈME MOIS Le président de la Commission du Plan remplit un costume deux pièces type Nehru et parle, encadrant Vasco, en distance et en profondeur : nous avons, comme vous le savez peut-être, trois mille ans…

Le secret de Chimneys

Polars en mansarde – la longue série de la vieille Agatha qui court sur le premier rayonnage des étagères B et C. J’ouvre page 47 : Cette missive obscure et mystérieuse amusa beaucoup Anthony. — Brave vieille Angleterre ! murmura-t-il. En retard de deux jours, comme d’habitude ! Dommage, j’aurais aimé aller à Chimneys !…

Sources et résurgences

Rez-de-chaussée, armoire vitrée, rayons du bas. J’ouvre sur une double page, image,sans numéro : Couverture d’atlas, 1983. Dans le bleu clair et sa complémentaire, il a versé des choses à l’encre noire, plein d’yeux qui me regardent, ironiques, naïfs. Et des petits traits, partout, gorgés d’encre, fouillis de barrières et d’arêtes de poisson. Au premier…

Disparaître

Romans après Proust, bibliothèque de droite. (Mais bien sûr, ce n’est pas exactement un roman). J’ouvre page 75 : Reste que, dans le même temps qu’il écrivait, la nuit sans doute, ou durant les promenades, dans le mètre carré de solitude que lui procurait son lit, dans le même temps exactement, il s’est peu à…

Colline – Triomphe de la vie

J’ai attaqué un nouveau carton à la cave. En plus, c’est à la mode en ce moment. J’ouvre page 192 : alors les éléments du ciel, d’un ciel dans lequel je suis seul à être debout, et c’est une situation pleine d’angoisse, d’instinct je me courbe, quoique mon âme se plante en arrière, je baisse…