Les clavecinistes

le

Au rez-de-chaussée, les deux étagères de livres sur la musique.

J’ouvre page 30 :

Dans ses Ricercari de 1542, Cavazzoni établit une transition entre la chanson simplement reproduite et ce que l’on appelle, en musique instrumentale, Canzon alla francese. Tantôt il s’inspire de cet Il est bel et bon que Passereau avait chanté à quatre voix, tantôt il choisit pour sujet Faute d’argent dont les 33 chansons musicales d’Attaingnant proposent une version. D’autres Ricercari du même auteur n’ont pas de titre. Sous un contrepoint aisé, ils s’épanchent comme la méditation d’un esprit mélancolique, avec plus de langueur dans le 1er ricercar et plus d’ordre réfléchi dans le 3e.

bar--129

Les clavecinistes. André Pirro.
Éditions Henri Laurens. Collection Les Musiciens Célèbres.
L’auteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s