Quoi ? L’Éternité

le

Classé avec les romans après Proust, pour ne pas le séparer des Mémoires d’Hadrien et de l’Œuvre au noir – mais c’est un récit biographique.

J’ouvre page 149 :

Jeanne lui a proposé de traduire en français un vieux livre tchèque qu’ils lisaient tous les deux dans une version anglaise. C’est un voyage allégorique tel qu’en a produit ça et là la littérature piétiste du XVIIe siècle. L’auteur est un grand écrivain morave, Coménius, ou, si l’on préfère, Komensky, qui, exilé de son pays, installa dans la Hollande de l’âge d’or sa petite communauté de pieux résistants. Est-ce à Amsterdam ou à Prague qu’il a composé cette grinçante satire du monde tel qu’il est ? Un quidam sorti de chez lui pour s’instruire reçoit aussitôt d’un passant cajoleur une paire de lunettes roses qui lui montrent tout en beau et se laisse emplir les oreilles d’une cire qui adoucit tous les bruits. Tout est pour le mieux jusqu’au jour où le voyageur apprend à loucher sous ses bésicles, et à retirer un peu de la cire qui lui bouche l’ouïe. Le monde se révèle aussitôt comme une ville ceinte de murailles, belle de loin, inquiétante et labyrinthique de près, pleine de cris et de rires pires que des cris, de refrains idiots d’ivrognes, du boniment des charlatans sur la place publique, et du susurrement des doctes qui insinuent des vérités fausses. Les portes et les fenêtres ouvertes des maisons basses laissent voir des avaricieux assis sur leur tas d’or, des luxurieux sur leur tas d’ordures, des maris cocus et des femmes trahies, des enfants rebellés contre des parents qui souvent ne méritent pas mieux, des victimes bâillonnées dans des culs-de-basse-fosse et des juges qu’on ferait bien de juger.

bar--140

Quoi ? L’Éternité. Marguerite Yourcenar.
Éditions Gallimard. 1988.
Non, le mien n’est pas un des 80 exemplaires du tirage de tête…

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Hervé Gasser dit :

    Et bin voilà, encore une fois, ça tombe juste.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s