Le cheval blanc

le

Rayon Aragon et Triolet, au-dessus des romans après Proust, bibliothèque de droite.

J’ouvre page 151 :

XVII

André Leclerc et Michel aimaient bien mieux passer leur temps libre dans la maison des Leclerc que de traîner dans les cafés… François, tout souriant, débarrassait Michel de sa capote, et allait à la cuisine prévenir Marie qu’il fallait monter du thé à la jeunesse : M. Michel était là. Les soirs où il venait dîner, Marie faisait un parfait au chocolat avec de la crème fouettée ; Michel lui avait appris à faire du hot-fodge, et maintenant toute la famille Leclerc raffolait du hot-fodge. Quand Mme Leclerc partait pour Paris, et que M. Leclerc dînait dehors, c’était la grande vie : on commandait à Marie des tartes et on mangeait de la crème de marron à se rendre malade. Dans tout ça, Francine n’oubliait pas « la lutte des classes ». Michel l’écoutait, il n’écoutait pas André, mais il écoutait les discours de Francine, comme un animal qui ne mange que d’une seule main. Cela se passait en haut, chez André, dans la fumée des cigarettes d’André, le piano ouvert à peine abandonné par Michel, les tasses de café sur une petite table basse… C’est alors que commençaient les conversations interminables :
— … C’est une drôle d’histoire que vous me racontez là… L’idée ne me serait pas venue que l’humanité se divisait en classes… Je l’aurais divisée en hommes et femmes, en noirs, jaunes, blancs…
— Il s’agit de la société. — Francine était toujours assise dans un coin du divan, ses jambes minces repliées. — La société n’est pas homogène, vous l’avez peut-être déjà remarqué ? Et elle prenait son air odieux, qui faisait dire à sa gouvernante anglaise : « Now, now, you bad girl… » — La bourgeoisie a assez commandé, c’est au tour du prolétariat…

bar--158

Le cheval blanc. Elsa Triolet
Éditions Gallimard. Folio n°48, 1972 (Denoël 1943)
Chez l’éditeur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s