La conspiration des miroirs

Polars, là-haut, étagère F. J’ouvre page 97 : « Bonsoir, messire Alighieri, s’écria Franceschino Colonna en ôtant son bonnet avec ostentation. Et vous, rendez hommage au prieur de Florence ! » lança-t-il à ses trois compagnons. Ceux-ci baissèrent la tête et marmonnèrent quelques mots. « Qu’est-ce qui vous amène ici, Colonna ? La route de Rome est loin…