Chansons

Un de ces petits livres magiques – égaré, celui-ci, au rez-de-chaussée, dans le rayon de l’Impossible. J’ouvre page du troisième poème : Cheval de bois Au visage gris Monté au froid Monté en lune Cheval de bois Au visage d’or Repousse son crin Entre tes doigts Cheval de bois Au visage rouge Tourne le soir…