L’école des biches

le

Puisqu’on est confiné, je tape dans l’Enfer, à la cave. (Ne rêvez pas…)

J’ouvre page 87 :

Caroline

Oui. Mademoiselle Antonia, pour laquelle j’ai eu l’imprudence d’avoir quelques faiblesses, a pris au sérieux ce badinage, et se croit obligée d’éloigner de moi toute personne qu’elle supposera pouvoir diminuer l’influence qu’elle croit avoir sur mes sentiments ; de là sa jalousie. Il faut pourtant être juste : elle est, malgré ou plutôt à cause de cette folie, d’un dévouement et d’une discrétion à l’épreuve des plus grandes tentations. Je lui ai donné un amant, espérant par là détourner sa malheureuse passion pour moi. Ah bien oui ! elle le souffre, et voilà tout ; et encore parce qu’elle sait que cela m’est agréable. Me séparer d’elle me paraît bien difficile ; elle connaît mes affaires, même mes secrets, et quoique je sois certaine qu’elle ne fera jamais rien contre moi, je ne serais pas tranquille si elle me quittait. Que faire donc ?

bar--206

L’école des biches. Sans nom d’auteur. 1868.
Éditions L’Or du Temps. La Bibliothèque Privée à Paris.1969.
Ici

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Philippe DESSEIN dit :

    Le carton du 9 février !!!, le LCD 0902 pour les initié(e)s ( elle cédait . La graphie des chiffres 0902 illustre une rencontre intime . 09022020 une réunion plus coquine ) (OUI ,le confinement produit ses effets !)

    J'aime

    1. ecridom dit :

      Subtil. Un nom d’astéroïde pour s’envoyer en l’air.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s