Qui j’ose aimer

En cartons dans la cave, une drôle de collection en faux cuir qui encombrait les étagères de la génération précédente. J’ouvre page 79 : Seizième jour : le meilleur depuis longtemps. Il y a bien, sous la pile de linge, certaines chemises que j’ai repassées en accumulant les faux plis et, sur la desserte, cette…