La nouvelle poésie française, L à Z

le

Anthologies, sur le mur ouest. En pleins vents.

J’ouvre page 155 :`

[…]
Devenu bien furieux et il aurait pu bombar ——
Une centaine de fois disparaissent bêtes et gens gen-
— et arbres, quand dans une demande il se
Contraint par pure arrogance, et se mit à
Valoriser — à bavarder pour chasser cette
Idée. Ce temps est celui qu’il mettrait
A parler ou si vous préférez à me dire
Qu’il bavardait, seule son île pouvant
Être considérée comme pendant à la phrase
« elle jetait les yeux de côté et lisait
quelque sentence sur la réalité de la mat
— ne serait-ce, en tout cela, qu’un
Cheveu mal saisi et qui nous contraindrait ?

La rencontre dans l’île — Denis Roche

bar--244

La Nouvelle Poésie française. Anthologie. Bernard Delvaille. Édition mise à jour.
Éditions Seghers. 1977.
L’article nécrologique de Delvaille, le Monde, 2006.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s