La confusion des sentiments

Romans traduits en français, bibliothèque de droite. J’ouvre page 72 : Mais plus ce mystère était impénétrable, plus grande était l’attraction qu’il exerçait sur mon impatience passionnée. Il y avait là une ombre, un voile que je sentais étrangement vaciller tout près de moi, au souffle de chaque parole ; plusieurs fois déjà je pensai…