Naissance de la poésie française. Tome II

le

Anthologies de poésie, sur le mur ouest, en bas à droite.

J’ouvre page 65 :

Scène XV. L’ange, le prud’homme.
Preudons, soies joians !
N'aie nule paour !
Mais soies bien crëans
Ens ou vrai Sauveour
Et en saint Nicolai,
Que jou de verte sai
Que sen secours aras ;
Le roy convertiras
Et ses barons metras
Fors de leur fole loy
Et si tenront le foy
Que tienent crestien
.....................
..............de cuer vrai
Croi en saint Nicolai.

L’ange

– « Prud’homme, sois confiant, n’aie pas la moindre peur !
Mais reste bien croyant en notre vrai Sauveur
et en Saint Nicolas
car en vérité sais
que son secours auras ;
le roi convertira
et ses barons mettras
hors de leur folle loi
et ils prendront la Foi
que possèdent les chrétiens.
…………………………………………….
De cœur vrai
crois en Saint Nicolas.

(Le Jeu de Saint Nicolas, Jean Bodel)

bar--257

Naissance de la poésie française, tome II. Pierre Daix et Charles Camproux, avec la collaboration de Guillevic et René Lacôte.
Club des amis du livre progressiste, 1960.
A propos du texte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s