Parabole du failli

Romans après Proust. Troisième rayon. Bibliothèque de droite, celle du bas. J’ouvre page 48 : Le lendemain, nous y sommes retournés et elle nous a encore donné de l’argent en disant : « Ne revenez jamais. Moi, les garçons, je n’aime rien. Et comme je vous vois là si je vous prête de l’argent avec quoi…