Mémoires du Cardinal de Retz – tome 2

le

Bibliothèque du milieu, littérature classique, époque classique.

J’ouvre page 89 :

Je suis assuré qu’il y a déjà quelque temps que vous me demandez le détail, ou plutôt le dedans, de ce qui se passait dans dans cette grande machine du parti de Monsieur le Prince, dont les mouvements vous ont, si je ne me trompe, parus assez singuliers pour vous donner de la curiosité pour les ressorts qui la faisaient agir. Il m’est impossible de satisfaire, sur ce point, votre désir, et parce qu’une infinité de circonstances en est échappée à ma mémoire, et parce que je me souviens, en général, que la multitude d’intérêts différents qui en agitaient et le corps et les parties, en brouillaient si fort, dans le temps même, toutes les espèces, que je n’y connaissais presque rien. Mme de Longueville, MM. de Bouillon, Mr de Nemours, Mr de Larochefoucauld, Mr de Chavigni formaient un chaos inextricable d’intentions et d’intrigues, non pas seulement distinctes, mais opposées. Je sais bien que ceux même qui étaient le plus engagés dans leur cause confessaient qu’ils n’en pouvaient démêler la confusion.

bar--264

Mémoires du Cardinal de Retz. Tome 2.
Le Livre de Poche, n° 1587/1588, 1965.
Sa nouvelle édition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s