Soljenitsyne

Petit cluster de critique littéraire, bibliothèque du milieu. J’aimerais savoir à quoi joue le hasard …

J’ouvre page 87

Les romans.

Du point de vue de la mise en forme artistique, il est évident que moins la fréquence moyenne de ces réactions déclenchées spontanément est élevée, moins un tel « théâtre » a de chances de représenter le résultat d’une nécessité sociale valable pour tous les intéressés, en d’autres termes, d’une transformation radicale (éventuellement toute provisoire) de leur vie quotidienne. Certes, ici comme ailleurs en matière de phénomènes sociaux, il n’existe pas de limites bien tranchées. Sinclair Lewis doit parfois recourir à des moyens artistiques pour permettre aux réactions humaines à la médecine, doublée de la science comme profession, de se manifester plastiquement ; ainsi donc, l’homme, tel que Lewis le conçoit, se conduit pour une partie de loin la plus grande en être indifférent et passif. Mais n’oublions pas que dans la Montagne magique, où la mise en forme a pour fondement une rupture avec le cours ordinaire de la vie, la confrontation avec la maladie , avec la perspective et la réalité de la mort,  n’arrache pareillement que d’une manière toute superficielle une partie des exilés du sanatorium à leur vie habituelle.

bar4---4

Soljenitsyne. Georg Lukacs. Traduit de l’allemand par Serge Briciàer. 
Éditions Gallimmard, Idées, 1970.
Chez l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s