Le petit livre de Qo

Sur le mur des poètes, rayon des grands formats. J’ouvre page 30 : Il ne s’agit donc pasd’un revenant,d’une forme vide du passé qui viendraithanter la terre perdue. Ce qu’on perçoit est une chambre reculée,une fenêtre naturellement ouvertequi vous regardent d’un autre œil. Ici et maintenant,battent les deux lettres d’un nomcomme un insecte aiguqu’on retire…