Michon

le

Sous les poètes qui sont sous la tapisserie sur le mur ouest. Je ne m’excuse pas pour le classement.

J’ouvre page 159 :

Deux fois, Pierre Michon est venu en Éthiopie.

En Éthiopie ? Cela paraissait saugrenu ; il n’était pas un « écrivain-voyageur », de ceux qui se retrouvent tous les ans à Saint-Malo. J’avais, avec le soutien de l’ambassade de France en Éthiopie et des autorités harari et en tant que chercheur responsable du Centre Français d’études éthiopiennes d’Addis Abeba, fait restaurer une maison à Harar, une maison à l’architecture indienne construite après la mort de Rimbaud et destinée à devenir un « musée Rimbaud ». Pour son inauguration, en 2001, il était évident pour l’ambassade qu’il fallait inviter des écrivains, ou des spécialistes du poète. Je pouvais proposer des noms, d’autres étaient imposés. J’avais eu l’idée d’organiser un concert de Patti Smith, pour faire se rencontrer deux mythes, qui étaient les miens mais pas seulement. Cette idée ne fut pas retenue. Alors la seule personne que j’avais envie de voir ce jour-là était Pierre Michon, pour éviter les rimbaldolâtres, les thuriféraires — les jaloux peut-être, ceux qui n’ont jamais accepté de ne pas être Rimbaud. De Pierre Michon, j’avais lu les Vies minuscules, La Grande Beune (peut-être un des textes que je préfère) et Rimbaud le fils, une manière oblique de parler du poète et une manière frontale d’affronter sa mythologie. Mais je ne le connaissais pas. Un journaliste de passage m’a donné son numéro de téléphone. Dans la Creuse, aux Cards. J’ai appelé.
C’est sa mère qui m’a répondu, et qui m’a fait un vrai accueil. Puis j’ai parlé avec Pierre, je ne me souviens pas de ce que nous nous sommes dit, mais il a accepté de venir.

(article de Bertrand Hirsch)

Michon.
Éditions de l’Herne. L’Herne, n°120, 2017

Chez l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s