Notre temps

le

A la cave, dans un carton assez riche, ma foi. Et bien réactionnaire… Un maurassien.

J’ouvre page 80 :

C’est un des signes de ce temps qu’une erreur capitale si ouvertement avouée. Ce matérailisme social s’apparente au matérialisme historique et tous deux, par une assimilation inconcevable, traitant l’humain comme l’inerte, négligent dans l’être vivant ce ressort essentiel de la vie qu’est l’intelligence nourrie du sentiment. Si l’antiquité a tenu, si la vieille France, dix fois sur le point de se rompre, s’est relevée dix fois, c’est non point grâce aux seules institutions, mais à un culte de Dieu ou des dieux, à l’amour ou à un sens profond de la terre natale, et à tort aussi on a dit Politique, là où il convenait de crier : Morale, d’abord !

Notre temps. Gonzague Truc.
Les Éditions du Siècle, 1925.
On le trouve chez Emmaüs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s