Le Vicomte de Bragelonne, tome I

Bibliothèque du milieu, mes classiques, le 19e siècle, et Dumas. J’ouvre page 190 : Ah ! malheureux que je suis, continua d’Artagnan : il faut trente chevaux; c’est ruineux. Où diable avais-je la tête en oubliant les chevaux ! On ne peut songer cependant à faire un coup pareil sans chevaux. Hé bien soit, ce…