Le chien, 2

le

Sur le tapis. En partance vers un autre destin…

J’ouvre page 76 :

Le type du pur berger à poil court, est le Beauceron, les autres variétés en dérivent toutes plus ou moins.
Comme tous les purs bergers, quelle que soit leur toison, il a le métier dans le sang et, dès son plus jeune âge, sans aucun dressage, on le voit affairé autour des moutons, courant à droite et à gauche pour faire rentrer dans le rang ceux qui s’écartent, croisant constamment son regard avec celui de son maître, le comprenant au moindre geste. Le beauceron, d’une intelligence rare, peut apprendre tous les métiers de garde, de défense, de pistage, de touchage de bœufs, mais il est avant tout pasteur de brebis. Dans ce métier il peut avoir des égaux mais pas de supérieurs.

Le chien, tome 2. Joseph Oberthur, texte et dessins.
Éditions Durel.
Vers mon tome 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s